Logo Camille.Davidp15
Pourquoi la persévérance ? Parce que quand tu travailles, quand tu passes des journées dans la création de contenus, forcément tu veux des résultats visibles. Mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que ces résultats, tu les auras peut-être dans un, deux ou trois ans, peut-être même dans cinq ou six ans. Et du coup, il faut beaucoup de persévérance. Si tu es régulier, les gens qui te suivent, qui vont te découvrir pour la première fois, ils vont voir que tu publies un article par semaine, ils vont s'attendre à ce qu'il y ait un article par semaine, et du coup, ça va créer de l'engagement. En fait la création de contenu est vraiment super, super-puissante. Voilà, c'était tout. J'espère que l'épisode t’aura pu, si c'est le cas, n'hésite pas à abonner ou bien mettre une note et un avis. Tu peux aussi me rejoindre comme je l'ai dit tout à l'heure sur Instagram.

Création de contenu : Comment elle m’a aidé dans mon business

Cet article est une transcription de l’épisode 34 sorti le 8 mars 2021

Aujourd’hui, on va voir deux choses : qu’est-ce que la production de contenu et à quoi sert-elle. Et je vais également en profiter pour te faire mon retour concernant cette stratégie de marketing.

La Pause Café, podcast proposé par Camille.Davidp15

Table des matières

À quoi sert la création de contenu et qu'est-ce que c'est ?

Il existe de nombreuses stratégies marketing. Et moi, j’ai préféré choisir celle de la création de contenu. Pourquoi ? Tout simplement parce que j’aime créer du contenu !

J’adore créer des épisodes de podcast. J’adore écrire ma newsletter. C’est vraiment un aspect de ma communication dans lequel je consacre du temps. D’ailleurs, quand je n’ai pas de clients, je dédie toutes mes journées à ma création de contenu. C’est pour cela que, en ce moment, j’ai un gros boom de production de contenus. N’ayant pas eu de client sur les mois de janvier et février, j’en ai profité pour prendre de l’avance et vraiment booster toute cette création de contenu.

Alors pourquoi la création de contenu ?

Elle est à voir sur le long terme, c’est-à-dire qu’elle est très longue à mettre en place. Et il faut attendre un certain de temps pour avoir des résultats. Pour exemple, même après un an, je n’en ai pas forcément tous les résultats et j’en suis bien consciente. Mais c’est quelque chose qui va prendre effet dans la durée, et ce pour deux raisons.

La première raison : Plus tu vas publier, plus tu vas être régulier dans la production de contenu, plus tu vas être mis en avant par les algorithmes de référencement de Google et autres des moteurs de recherche ou encore ceux des réseaux sociaux.

La deuxième chose : Plus tu vas créer du contenu, plus tu vas délivrer tes compétences, ton savoir-faire et tes connaissances. Ce qui fait que de potentiels clients qui sont peut-être à l’écoute de ton podcast ou alors qu’ils lisent peut-être tes articles et vont en apprendre plus sur toi. Et par conséquent, ils verront si le courant passe bien et vous êtes sur la même longueur d’onde.

Je préfère cette stratégie-là parce que je n’aime pas du tout la prospection. J’ai dû en faire, un mois peut-être. Et ça a été de l’énergie perdue ! D’ailleurs la plupart des clients que j’ai eus actuellement sont venus à moi par de la création de contenu et/ou du bouche-à-oreille.

Comment s'organiser dans sa création de contenu

Comment s'organiser (plan édito, notion, calendrier, inspiration)

Au début, quand je me suis lancée en tant que freelance, je voyais que tout le monde avait un blog, que tout le monde avait des newsletters alors j’ai voulu essayer. J’ai publié des articles et puis je me suis dit “tiens, si je faisais des épisodes de podcast”, la grosse révélation parce que j’adore les épisodes de podcast !

En fait, j’adore parler, discuter… Ça ne me dérange pas, parfois, de m’enregistrer avec mon téléphone tout en parlant d’un sujet. Et c’est d’ailleurs comme ça que je fais mes sujets de mini pauses-café et de la pause-café. Mais le souci c’est que je n’avais pas de plan éditorial.

Beaucoup de gens parlent de plan éditorial. Au début, quand on me disait “il faut faire ton plan éditorial”, j’étais là en mode flemme. Je me disais que je n’en avais pas besoin.

Tout le monde dit de faire, mais est-ce que c’est vraiment quelque chose d’utile ? Au final, je me suis rendu compte que c’était vraiment quelque chose de nécessaire. Ne serait-ce que pour avoir une trace quelque part de ce que tu postes et pour t’organiser.

En un coup d’œil, je sais quand est-ce qu’il faut que je publie des choses. D’un coup d’œil, je sais que dans deux semaines j’ai un épisode de podcast et qu’il va peut-être falloir que je me dépêche de l’enregistrer.

Un calendrier éditorial avec Notion

Pour faire les calendriers éditoriaux, tu as plein de façons différentes. Au début, j’ai testé mon agenda puis Trello et maintenant je suis partie sur Notion. On a déjà parlé dans plusieurs épisodes. En gros, c’est un outil d’organisation vraiment super performant, avec Notion, je gère tout aussi bien le côté pro que le côté perso.

Perso, j’ai fait un Notion pour suivre mes dépenses sur mes comptes bancaires.

Pro pour gérer mes clients, pour gérer les formations que je suis, pour gérer notamment la production de contenu, pour gérer les petites tâches que j’ai à faire.

Team “dernier moment” ou team “à l’avance” ?

Beaucoup de gens ont raison en disant que la production de contenu ne doit pas être faite au dernier moment. Alors il y a deux écoles, soit au dernier moment, soit super en avance.

Moi, je me suis toujours un peu entre les deux. Là, pendant janvier, ça a été vraiment un mois complet de création de contenu. J’ai refait, j’ai essayé de reprendre Pinterest. En un an, j’ai fait plein d’épingles, j’ai fait des posts jusqu’en mars, mais je me laisse quand même relativement de liberté de modifier tout ça.

C’est-à-dire que si l’épisode de podcast que j’ai prévu en mars doit être décalé, ce n’est pas grave, il sera décalé.

La difficulté la persévérance et la régularité dans sa création de contenu

La difficulté : la persévérance et la régularité

Pourquoi la persévérance ? Parce que quand tu travailles, quand tu passes des journées dans la création de contenus, forcément tu veux des résultats visibles. Mais ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que ces résultats, tu les auras peut-être dans un, deux ou trois ans, peut-être même dans cinq ou six ans. Et du coup, il faut beaucoup de persévérance.

Si tu es régulier, les gens qui te suivent, qui vont te découvrir pour la première fois, ils vont voir que tu publies un article par semaine, ils vont s’attendre à ce qu’il y ait un article par semaine, et du coup, ça va créer de l’engagement.

En fait la création de contenu est vraiment super, super-puissante. Voilà, c’était tout. J’espère que l’épisode t’aura pu, si c’est le cas, n’hésite pas à abonner ou bien mettre une note et un avis. Tu peux aussi me rejoindre comme je l’ai dit tout à l’heure sur Instagram.

Rejoins les coulisses ! ☕

Découvre mes coulisses, mes réflexions mais aussi des conseils et des ressources pour t’aider et te guider dans ta vie freelance.